Association pour la Mise en Valeur des Espaces Fortifiés

Association pour la Mise en Valeur des Espaces Fortifiés

Association pour la Mise en Valeur des Espaces Fortifiés (Région Nord / Pas-de-Calais)

  • JPEG - 25.5 ko
  • JPEG - 17.1 ko
  • JPEG - 23.5 ko
  • JPEG - 18.1 ko
  • JPEG - 15 ko
  • JPEG - 17.9 ko
  • JPEG - 12.4 ko
  • JPEG - 21.2 ko
  • JPEG - 22.3 ko
  • JPEG - 15.2 ko
  • JPEG - 13.9 ko
  • JPEG - 21.8 ko

Accueil du site > Sites Fortifiés > Le Quesnoy > Le Quesnoy, cité des trois chênes

Sites Fortifiés > Le Quesnoy > Le Quesnoy, cité des trois chênes

Toutes les versions de cet article :

Office de Tourisme

Tel. : + 33 (0)3 27 20 54 70
->www.tourisme-lequesnoy.com
->otsi.le.quesnoy@wanadoo.fr

Le Quesnoy tire son nom de la proche forêt de Mormal où des chênes furent plantés dès l’époque romaine.

Dans le Parc naturel régional de l’Avesnois, se dresse comme une sentinelle la belle ville fortifiée du Quesnoy. La visiter, c’est prendre contact avec des fortifications sans cesse remaniées suivant des idées nouvelles.

Les premiers bastions y sont bâtis au milieu du XVIe siècle par Charles Quint. Sous Louis XIV, Vauban a été le moteur de la principale modernisation. Entre 1668 et 1673, il a fait d’une place hétérogène un octogone régulier, entouré de fossés inondables par un savant jeu de vannes et de batardeaux, dans lesquels il a implanté une douzaine de dehors, demi-lunes et contre-gardes.

Aujourd’hui, le site fortifié représente un magnifique cadre où il fait bon se promener sur les chemins de randonnées et profiter en famille de la base de loisirs situés près de l’Etang du Pont Rouge.

Portfolio


-